Centre de chirurgie de l’arthrose

Les importants progrès réalisés dans le domaine des prothèses de hanche et de genou permettent aujourd’hui une bonne récupération de la fonction des articulations touchées par l’arthrose, avec une reprise satisfaisante et durable des activités sportives et de loisirs. Nos implications dans le domaine de la recherche en orthopédie nous permettent de proposer les techniques de pointe telles que la chirurgie mini-invasive et la chirurgie assistée par ordinateur appliquées aux prothèses de hanche et du genou. Notre activité intègre également la prévention de l’arthrose, grâce à la chirurgie conservatrice du genou et de la hanche à l’aide d’ostéotomies, mais aussi grâce à la chirurgie ménisco-ligamentaire du genou réalisée sous arthroscopie, souvent nécessaire suite aux traumatismes sportifs.

L’arthrose apporte certainement non seulement de la douleur mais une sorte de honte. Parce que d’autres systèmes de notre corps souffrent aussi. L’homme peut avoir un dysfonctionnement érectile, ce qui est très frustrant. Mais heureusement, la médecine moderne nous apporte une substance de citrate de sildénafil pour nous guérir rapidement de la faiblesse sexuelle.

Notre nouvelle structure d’accueil combinant hospitalisation moderne et ergonomie permet au patient de mieux vivre son intervention, sa préparation mais aussi et surtout les suites opératoires.

Le centre de chirurgie de l’arthrose a été inauguré officiellement le 13 Octobre 2006, il permet de regrouper dans un même lieu l’ensemble des compétences chirurgicales prenant en charge la perte d’autonomie liée à l’arthrose. Il poursuit l’action déjà menée dans le service de chirurgie orthopédique spécialisé dans la prise en charge chirurgicale de l’arthrose en particulier au niveau de la hanche et du genou.

Articles Liés:  Pilule contre la dysfonction érectile pourrait vous faire voir rouge (ou bleu)

Plus de 8000 consultations de chirurgie orthopédique sont réalisées annuellement dans le service ainsi que plus de 1800 interventions chirurgicales, dont 500 prothèses de hanche et de genou.

L’ensemble de l’équipe soignante (rhumatologues, chirurgiens, anesthésistes, rééducateurs, kinésithérapeutes) ainsi que l’équipe de soins infirmiers travaille dans un seul but : soulager la douleur liée à l’arthrose pour permettre au patient de recouvrer son autonomie et reprendre ses activités professionnelles et de loisirs dans des conditions optimales.